Slider[Style1]

Style11

Style6

Style7[OneLeft]

Style8[OneRight]

Style2

Style3[OneLeft]

Style3[OneRight]

Style5

Style4

Style9[OneLeft]

Style10[OneRight]

La semaine dernière j'ai été invitée au restaurant d'Alan Geaam (Paris 16ème) pour un déjeuner dégustation autour des vins du Château Lamothe-Bergeron. Dans cet article, je vais vous montrer en photo le restaurant et le repas du chef mais surtout vous présenter les accords vins que l'on a pu goûter tout au long du repas. Entre les différents plats gastronomiques on a ainsi pu découvrir 4 millésimes d'exception où excellence et raffinement s'accordaient à merveilles avec ce lieu intime et feutré, un vrai moment privilégié avec des saveurs que je vous invite fortement à découvrir par vous-même.

Dégustation des vins Château Lamothe-Bergeron chez Alan Geaam
En arrivant devant la façade du restaurant d'Alan Geaam, les couleurs sont sobres et épurées, plutôt classiques. 

Dégustation des vins Château Lamothe-Bergeron chez Alan Geaam

Néanmoins, il ne faut pas se fier aux apparences car derrière cette fausse simplicité se cache un chef loin d'être classique tant par son caractère, sa cuisine que par la décoration de son restaurant. J'ai même été surprise par tant de modernité.

Dégustation des vins Château Lamothe-Bergeron chez Alan Geaam

Il n'hésite pas à venir vous saluer, à vous présenter sa brigade et vous parle même de son autre passion, la boxe. En entrant il n'y a qu'une petite salle de réception où on visualise sa cuisine ouverte. 

Dégustation des vins Château Lamothe-Bergeron chez Alan Geaam


Les tables en bois noble couleur acajou font ressortir le blanc des grands galets pour déposer le pain, du petit galet qui tient le couteau, et de la véritable fleur blanche posée dans son vase blanc. Ensuite tout n'est que transparence avec deux bouteilles d'eau plate ou pétillante et les verres qui attendent de sublimer notre repas.

Dégustation des vins Château Lamothe-Bergeron chez Alan Geaam

Dégustation des vins Château Lamothe-Bergeron chez Alan Geaam

Dégustation des vins Château Lamothe-Bergeron chez Alan Geaam

Assis confortablement dans des bancs moelleux d'un gris clair accordés aux mûrs, tel des vagues qui nous transportent dans un moment de zénitude ou dans un coin séparé pour plus d'intimité comme échoué sur une île déserte, on déguste notre premier millésime : 2016 en attendant l'arrivée de tous les convives.


Mais avant de vous présenter ce vin, je vais tout d'abord dire quelques mots sur le Château Lamothe-Bergeron.
Situé à 45 minutes de Bordeaux, sur la commune de Cussac-Fort-Médoc, le Château Lamothe-Bergeron est entre les vignobles prestigieux de Margaux et de Saint-Julien.
Il existe depuis le moyen-âge et a traversé les siècles en passant de Jacques de Bergeron (qui a même écrit un livre sur une technique de greffe de la vigne qui porte son nom) à ses successeurs pour prendre au 19ème siècle son nom actuel. Cru Bourgeois depuis toujours, au fur et à mesure des changements de propriétaires, la superficie des hectares de vignes s'agrandit.
Depuis 2009, c'est la société de Cognacs H. Mounier & Hardy qui possède le Château Lamothe-Bergeron en confiant la gestion du vignoble à Mr Laurent Mery et les vinifications à  l'oenologue-conseil Hubert de Boüard de Laforest.

Dégustation des vins Château Lamothe-Bergeron chez Alan Geaam
Laurent Mery
Ils veillent sur ce vignoble, planté en cépages traditionnels du Médoc constitué à 52% de Merlot, 44% de Cabernet Sauvignon, à 2% de Petit Verdot et à 2% de Cabernet Franc. Ce qui représente tout de même 77 hectares de propriété dont 67 de vignes bénéficiant d'un terroir de graves garonnaises à proximité de l'estuaire de la Gironde. Planté en culture raisonnée avec une taille Guyot double, un ébourgeonnage et effeuillage, ainsi qu'une vendange au vert, ce vignoble possède des vignes d'environ 25 ans. Les vendanges y sont mécaniques mais avec une sélection manuelle sur table de tri. Chez eux, la vinification se fait à froid, la fermentation en cuves inox thermo-régulées puis l'élevage en barrique de chêne 100% français (1/3 de bois neuf-origine Allier) pendant 12 à 16 mois.
Avec le millésime 2014, est né "Nove", un vin puissant mais fin et élégant issu de 3 parcelles situées sur le plateau de Cussac avec une sélection très qualitative de Petit Verdot, Cabernet-Sauvignon et Merlot et produit en quantité limitée et numérotée (près de 4 000 bouteilles vendues 35€).
Le Château Lamothe-Bergeron produit aussi un "Cru Bourgeois, AOC Haut-Médoc" constitué à part égale de Cabernet et de Merlot (environ 250 000 bouteilles vendues à partir de 17€). C'est un vin à la saveur noire et gourmande des fruits mûrs.
Avec "Demoiselles de Bergeron, AOC Haut-Médoc" on retrouve une sélection de jus ronds, fruités et gourmands, un vin très féminin et élégant (environ 80 000 bouteilles vendues à partir de 11€).

Dégustation des vins Château Lamothe-Bergeron chez Alan Geaam

En 2015, le château ouvre ses portes au public avec un espace de réception, des chambres, une salle de dégustation, une boutique et même une salle de séminaire et des bureaux. En quelques mois, le Château Lamothe-Bergeron est récompensé aux Best Of Wine Tourism dans la catégorie Découverte & Innovation avec son parcours de visite basé sur la scénographie.
Un super cadeau à offrir ou à s'offrir à soi-même!

Dégustation des vins Château Lamothe-Bergeron chez Alan Geaam

Sous l’œil attentif du sommelier du restaurant Alan Geaam, on nous présente les caractéristique du Millésime 2016 que l'on déguste et dont je vais à mon tour vous parler pendant que le déjeuner commence avec des palets aux sésames.

Dégustation des vins Château Lamothe-Bergeron chez Alan Geaam

C'est un vin riche en tanins, aux anthocyanes élevés, à la couleur intense avec un nez de fruits noirs, une bouche structurée avec de la rondeur laissant présager un grand millésime. C'est un assemblage du millésime 50% Cabernet Sauvignon, 45% Merlot, et 5% Petit Verdot. Les conditions météorologiques exceptionnelles de cette année ont permis d'attendre sereinement la maturité optimale de ce millésime tardif et qualitatif prometteur d'un grand millésime.

Dégustation des vins Château Lamothe-Bergeron chez Alan Geaam

Dégustation des vins Château Lamothe-Bergeron chez Alan Geaam

Dégustation des vins Château Lamothe-Bergeron chez Alan Geaam

Dégustation des vins Château Lamothe-Bergeron chez Alan Geaam

C'est alors que les amuse-bouches du chef Alan Geaam arrivent. Elles se composent de 3 pièces constituées dans l'ordre de dégustation d'une meringue au charbon noir, d'une tarte fine et d'un falafel.

Dégustation des vins Château Lamothe-Bergeron chez Alan Geaam

Dégustation des vins Château Lamothe-Bergeron chez Alan Geaam

Dégustation des vins Château Lamothe-Bergeron chez Alan Geaam

Dégustation des vins Château Lamothe-Bergeron chez Alan Geaam

Tandis que la serveuse nous propose au choix 3 pains pour accompagner le repas : feuilleté, sésames ou flûte,  on nous dispose au centre de la table 2 sortes de beurres (aux épices libanaises : zaatar, et demi-sel).

Dégustation des vins Château Lamothe-Bergeron chez Alan Geaam

Dégustation des vins Château Lamothe-Bergeron chez Alan Geaam

Dégustation des vins Château Lamothe-Bergeron chez Alan Geaam

Dégustation des vins Château Lamothe-Bergeron chez Alan Geaam

En entrée on a pu goûter à un foie gras marbré à la gelée d'orange, une figue rôtie au miel avec son condiment en pain d'épices. Pour l'accompagner le sommelier nous a versé un "Château Lamothe-Bergeron Cru Bourgeois 2014 Haut-Médoc".

Dégustation des vins Château Lamothe-Bergeron chez Alan Geaam

Dégustation des vins Château Lamothe-Bergeron chez Alan Geaam

Dégustation des vins Château Lamothe-Bergeron chez Alan Geaam

Dégustation des vins Château Lamothe-Bergeron chez Alan Geaam

Il s'agit d'un vin d'assemblage constitué à 50% de Merlot et à 50% de Cabernet Sauvignon.  Les conditions favorables de la fin de l'été 2014 ont permis de récolter des raisins avec une belle richesse phénolique, très intéressants d'un point de vue aromatique, avec un PH bas, une bonne acidité et surtout une très belle trame aromatique et tannique qui en font un grand millésime. Ce vin a eu une note de dégustation de James Suckling en mars 2015 de 89-90. La note de Neal Martin en avril 2015 est quand à elle de 89-91. Il est vendu en boutique à 18€.

Dégustation des vins Château Lamothe-Bergeron chez Alan Geaam

Puis, la serveuse nous demande tour à tour nos préférences pour la cuisson de notre viande. En effet, le repas s'enchaîne avec un Château de filet de bœuf et son jus au romarin, sauce grand veneur, chartreuse de topinambours, grelots et carottes colorées. Pour accompagner le repas, on nous sert un "Château Lamothe-Bergeron Cru Bourgeois 2011 Haut-Médoc" ainsi qu'un "Château Lamothe-Bergeron Cru Bourgeois 2012 Haut-Médoc".

Dégustation des vins Château Lamothe-Bergeron chez Alan Geaam

Dégustation des vins Château Lamothe-Bergeron chez Alan Geaam

Dégustation des vins Château Lamothe-Bergeron chez Alan Geaam

Dégustation des vins Château Lamothe-Bergeron chez Alan Geaam

Dégustation des vins Château Lamothe-Bergeron chez Alan Geaam

Le millésime 2011 est un vin d'une année précoce. Aucun vin n'a eu des récoltes si tôt avec une avance de près d'un mois à la mi-floraison des premiers bourgeons.  A mi-véraison la vigne avait plus de 2 semaines d'avance sur son cycle végétatif. Grâce à un travail réactif, appliqué et méticuleux à l'écoute des besoins de la vigne et face à ces conditions climatiques exceptionnelles c'est un vin d'une très grande qualité. Il s'agit d'un vin d'assemblage à 40% de Merlot et à 60% de Cabernet Sauvignon vendu 18€ en boutique.

Dégustation des vins Château Lamothe-Bergeron chez Alan Geaam

Le millésime 2012 est à l'inverse le vin le plus tardif de cette décennie. Marqué par des conditions météorologiques agitées avec un hiver très froid, un printemps pluvieux et sans ensoleillement, les floraisons furent irrégulières et hétérogènes nécessitant un travail accru pour aérer au mieux le végétal face à l'attaque du Mildiou. L'été sec et caniculaire qui s'en suivit jusqu'en septembre inversèrent la tendance en permettant à ce millésime de se bonifier jusqu'à maturité. La récolte effrénée en octobre avec des vendanges courtes et intenses de 12 jours face au climat, garantirent la préservation de ce millésime de grande qualité. Ses jus de récolte étaient nets et d'un fruité surprenant marqués par une complexité de goûts fruités et épicés. Il s'agit d'un vin d'assemblage à 55% de Merlot et à 45% de Cabernet Sauvignon vendu 18€ en boutique.

Dégustation des vins Château Lamothe-Bergeron chez Alan Geaam

Vient alors le moment où pour continuer à savourer ces vins, on nous apporte le dessert : une poire Williams pochée au vin rouge, façon Belle-Hélène revisitée, avec un vin rouge à la cannelle, cardamome et badiane.

Dégustation des vins Château Lamothe-Bergeron chez Alan Geaam

Dégustation des vins Château Lamothe-Bergeron chez Alan Geaam

Dégustation des vins Château Lamothe-Bergeron chez Alan Geaam

On nous apporte ensuite un café pour clôturer ce déjeuner et des mignardises.

Dégustation des vins Château Lamothe-Bergeron chez Alan Geaam

Dégustation des vins Château Lamothe-Bergeron chez Alan Geaam

Dégustation des vins Château Lamothe-Bergeron chez Alan Geaam

Dégustation des vins Château Lamothe-Bergeron chez Alan Geaam

Dégustation des vins Château Lamothe-Bergeron chez Alan Geaam

Dégustation des vins Château Lamothe-Bergeron chez Alan Geaam

Dégustation des vins Château Lamothe-Bergeron chez Alan Geaam

Dégustation des vins Château Lamothe-Bergeron chez Alan Geaam

Comme vous avez pu vous en rendre compte tout au long de cet article, le chef Alan Geaam est loin d'être classique, sa vaisselle est juste somptueuse, sa cuisine si minutieuse et subtile, son restaurant est un vrai lieu de cocooning pour se ressourcer le corps et l'esprit en dégustant des vins raffinés comme ceux du "Château Lamothe-Bergeron". 
Print Friendly and PDF

A propos de A Prendre Sans Faim

Le blog A Prendre Sans Faim est un condensé des passions d'un couple : pour l'un la cuisine et la photographie, pour l'autre l'informatique et la vidéo.
«
Recette Suivante
Article plus récent
»
Recette Précédente
Article plus ancien

Aucun commentaire :

Laisser un commentaire


Top

Prêt à vous régaler ?

Fermer

Abonnez-vous à la Newsletter de

A Prendre Sans Faim

et recevez toutes nos recettes